Alimentation

Comment faire un pique-nique écoresponsable?

C’est l’été, il fait beau, on veut profiter du beau temps. Pourquoi ne pas faire un pique-nique? Bonne idée. Par contre, vous ne voulez pas reproduire cette scène de Mad Men où Don Draper et sa famille quittent leur pique-nique en laissant tous leurs déchets dans le gazon, voici un petit article qui vous guidera vers des pique-niques plus écologiques.

La nourriture

Préparer au maximum la nourriture à la maison pour éviter de vous retrouver avec des « retailles » alimentaires à gérer sur place. De plus, ce sera moins stressant et salissant. Pour le transport de la nourriture, mettez la nourriture pour le pique-nique dans des plats réutilisables. Éviter de recouvrir les plats de pellicules de plastiques qui partiront au vent.

Beaucoup d’aliments qu’on achète ne peuvent être refermés facilement une fois ouverts. On peut penser aux fromages et aux pâtés. Pourquoi ne pas les déballer avant de partir de la maison et les mettre dans un plat réutilisable?

Si vous faites un pique-nique avec des invités, avertissez vos convives d’apporter des plats pour rapporter des surplus. Vous éviterez de vous forcer à manger ce qui reste ou jeter les 2-3 morceaux de trop.

Les ustensiles, la vaisselle et les autres équipements

Tout d’abord, avez-vous besoin d’ustensiles et/ou de vaisselle pour votre pique-nique? Le pique-nique peut être prévu dans une optique sans ustensiles ni vaisselle. Il pourrait être composé de sandwichs, cube de fromage, crudités et fruits. Par expérience, ce n’est pas une assiette qui empêche les fourmis, mouches et abeilles de venir fouiner dans votre repas. Cela demande un peu plus de préparation et de réflexion, mais c’est très facile à faire.

Si vous devez utiliser des ustensiles, favoriser ce que vous utilisez normalement chez vous. Vos ustensiles de tous les jours font bien l’affaire. Même chose pour les ustensiles de service. Si, pour une raison ou pour une autre, vous voulez utiliser les ustensiles en plastiques, pourquoi ne pas les récupérer à la fin du repas? Vous pouvez les laver et les garder pour le prochain pique-nique. S’ils brisent, mettez-les au recyclage. Il existe aussi des ustensiles composables.

Par contre, à moins de faire le pique-nique dans votre cour arrière, les assiettes, les bols et les verres seront surement trop lourds et fragiles à transporter. Si vous faites du camping et/ou des pique-niques régulièrement, pensez à acheter un ensemble de vaisselle léger, résistant et réutilisable. Si les pique-niques sont occasionnels, achetez des couverts recyclables ou composables. Si vous organisez un grand pique-nique de groupe, pourquoi ne pas demander aux invités d’apporter leurs ustensiles et leurs assiettes? On fait souvent la demande pour les chaises, pourquoi pas pour la vaisselle?

Pour les autres éléments à apporter en pique-nique, favoriser toujours ce que vous possédez déjà. Vous pouvez utiliser un vieux drap comme nappe ou couverture de pique-nique. Pour transporter les aliments, utilisez vos sacs réutilisables d’épicerie. Plutôt que d’utiliser des icepacks, utiliser des bouteilles d’eau congelées. En bonus, vous pourrez boire l’eau. À moins d’aller faire un pique-nique loin de chez vous, une glacière n’est pas nécessaire. N’oubliez pas d’apporter quelques linges en tissus pour vous essuyer les mains plutôt que d’utiliser des serviettes en papier.

La gestion des résidus

C’est probablement la partie qu’on néglige le plus en pique-nique, mais la plus simple à faire. Avec ce que j’ai mentionné plus haut, en s’organisant d’avance et en réfléchissant à notre pique-nique d’avance, il est possible de faire un pique-nique qui ne génère aucun déchet sur place.

Par contre, à cause de différentes circonstances – vous avez manqué de temps, les invités n’ont pas voulu apporter leurs assiettes, le petit neveu n’a pas aimé le repas et laisse son assiette pleine – vous aurez des résidus de table. Si la majorité des lieux de pique-niques ont des poubelles, ils ont rarement le recyclage et le compostage. C’est pourquoi vous ne devez pas oublier ces trois éléments : les plats pour surplus, un sac pour rapporter les éléments recyclables, un sac pour ce qui va au compost.

À la fin du pique-nique, récupérer la nourriture non consommée dans les plats réutilisables, si elle ne l’est pas déjà. On évite ainsi de gaspiller de la nourriture, même si c’est 2-3 bouchées. Récupérer les ustensiles réutilisables – incluant ceux en plastique. Les nettoyer avec un linge propre au besoin. Triez les éléments recyclables et composables dans vos sacs et rapportez-les chez vous pour les mettre dans vos bacs respectifs. Vous avez été capable de tout transporter avant le repas, il n’y a pas de raison pour que vous ne puissiez pas les transporter après.

Avec les petits trucs mentionnés précédemment, vous n’avez aucune raison que votre prochain pique-nique finisse en remplissage de poubelle. Cela demande juste un peu de préparation! Pour faciliter votre prochain pique-nique, voici une petite checklist qui vous permettra de ne rien oublier!

Les pique-niques - checklist

Un commentaire

  • Carole de Grandpré

    Depuis que je ne regarde plus les revues de mode, j’achète très peu de vêtements. Si j’ai besoin de quelque chose, je l’achète en solde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :