Biens de consommation et services

Quoi faire avec ses sacs à usage unique?

Malgré leur nom, les sacs à usages unique – ou sacs de plastique – peuvent servir plus d’une fois. Il est facile de prolonger leur durée de vie et les détourner de la poubelle.

Un peu d’information

On estime à 5 000 milliards le nombre de sacs de plastique consommés par année sur Terre. C’est 160 000 par secondes. Moins d’un pour cent de ces sacs sont recyclés. Un sac de plastique a besoin de plusieurs centaines d’années pour se décomposer. Ils se retrouvent un peu partout dans l’environnement. Dans l’eau, ils sont confondus à des méduses ou décomposés en microplastique. Ils sont ingérés par les animaux marins tels que les oiseaux, tortues, phoques, baleines et poissons, leur causant des problèmes de santé pouvant causer leur mort. Tout ça pour un sac de plastique qui a une vie utile de 20 minutes.

Au Québec, on estimait à 2 milliards de sacs de plastique utilisés en 2007. En 2008, le Code volontaire de bonnes pratiques sur l’utilisation des sacs d’emplettes a été proposé aux entreprises pour réduire l’utilisation de sacs de plastique. De 2007 à 2010, la diminution a été de 52% dans l’ensemble des commerces et de 60% pour les commerces d’alimentation, pharmacies, bières, vin et spiritueux.

Les Québécois utiliseraient 1 milliard de sacs en plastique pour 8 millions d’habitants, environ 125 par personne, chaque année.

Quoi faire avec ses sacs à usage unique?

Vous les mettez à la poubelle en derniers recours seulement! L’idéal est de ne pas en avoir et d’utiliser un sac réutilisable. Cependant, il arrive qu’on se retrouve avec un sac à usage unique. Voici plusieurs options pour vous basé sur les 4RV.

Réduire

Même si vous avez oubliez vos sacs réutilisables, ce n’est pas une raison pour utiliser demander un sac à usage unique. Il est souvent possible de transporter vos achats d’une autre façon : dans vos mains, dans vos poches, sur l’épaule, sous le bras. Soyez créatifs!

Si je sais que je vais faire plusieurs achats dans différents magasins, je demande aux commerçants de tout mettre dans le sac que j’ai eu au premier magasin. On n’a pas besoin d’un sac par magasin. Un grand sac bien rempli, ce n’est pas plus lourd ni encombrant que plusieurs sacs presque vides.

Réutiliser

Malgré leur nom, les sacs à usages unique peuvent être réutilisés. Les sacs en plastiques très minces que l’on retrouve pour mettre les fruits et légumes ou suremballer la viandes peuvent être réutilisés. S’ils sont propres et non troués, apportez-les à l’épicerie pour remettre les fruits et légumes ou le paquet de viande dedans.  S’ils sont sales et non troués, vous pouvez les utiliser pour vider la litière ou ramasser les cacas de votre chien. Ça vous évitera d’acheter des sacs pour cette utilisation.

Pour les sacs à usage unique plus robuste servant au transport, vous pouvez aussi les réutiliser. Leur format et les grandes poignées ont fait leur succès. Je les plis pour qu’ils soient bien compacts et j’en garde un peu partout. J’en ai un dans mon tiroir de bureau et dans ma sacoche pour les achats imprévus.

Voici comment je plis mes sacs pour qu’ils soient bien compacte :

Recycler

Beaucoup de sacs à usage unique sont recyclables. Afin de favoriser leur recyclage, mettez les sacs dans un sac. Ils ne se prendront pas dans les machines du centre de tri et pourront plus facilement être retiré de la ligne de tri.

Valoriser

Si les sacs à usage unique que vous avez ne sont pas recyclable, vous pouvez vous en servir pour remplacer des sacs à poubelle que vous achèteriez habituellement. Remplissez-les au maximum avant de les changer. Puisqu’ils se dirigent vers la poubelle de toute façon, aussi bien leur donner une dernière chance d’être utile. Si vous vous sentez créatifs, internet regorge d’idée d’utilisation des sacs de plastique. Vous pouvez les transformer en tapis, en paniers, en éponge à récurer et même… en sacs réutilisables.

Les fausses bonnes idées

J’aimerais ici vous présenter ici, deux fausses bonnes solutions aux sacs d’emplettes à usage unique : Les sacs de papier et les sacs oxobiodégradables.

Les sacs en papiers

Les sacs de papier ont un impact environnemental important sur la déforestation et l’émission à gaz à effet de serre découlant de l’énergie lors de leur fabrication. Même s’ils sont issus d’une ressource renouvelable et qu’ils soient recyclables, compostés ou faits à partir de fibres post-consommation, cela ne compense pas les impacts environnementaux précédemment mentionnés. Le remplacement des sacs d’emplettes à usage unique par autant de sacs de papier n’est pas une option.

Les sacs oxobiodégradables

Les sacs oxobiodégradables sont des sacs en plastique auquel on a ajouté un additif qui brise le plastique en plus petit morceau en présence d’oxygène, de lumière ou de chaleur. Vous vous retrouvez donc avec plein de morceaux de plastique, de plus en plus petits. Ces sacs ne sont pas une bonne option car :

  1. Puisqu’ils se désagrègent rapidement, ils ne peuvent pas être réutilisés aussi souvent que les sacs d’emplettes à usage unique.
  2. Lorsqu’ils se retrouvent au recyclage, ils diminuent la qualité des plastiques avec lesquels ils se retrouvent.
  • Les petites particules de plastiques peuvent se retrouver dans la chaîne alimentaire, particulièrement celle des animaux marins et leur cause des problèmes de santé.

La prochaine fois que vous pensez mettre un sac à usage unique à la poubelle, demandez-vous si vous en avez tirer le maximum et si une autre option est possible pour ce sac.

Bibliographie

Corriveau, J. (2016, Février 23). Les sacs de plastiques bannis en 2018. Le Devoir. Récupéré sur http://www.ledevoir.com/politique/montreal/463724/montreal-les-sacs-de-plastique-bannis-en-2018

RECYC-QUÉBEC. (2016, Avril). Informations à l’intention des municipalités du Québec qui envisagent un bannissement des sacs d’emplettes à usage unique. Récupéré sur RECYC-QUÉBEC: https://www.recyc-quebec.gouv.qc.ca/sites/default/files/documents/document-municipalites-bannissement-sacs.pdf

Roach, J. (2003, Septembre 2). Are Plastic Grocery Bags Sacking the Environment? Récupéré sur National Geographic: http://news.nationalgeographic.com/news/2003/09/0902_030902_plasticbags.html

The World Counts. (s.d.). Plastic bas used per year. Récupéré sur The Wold Count: http://www.theworldcounts.com/counters/waste_pollution_facts/plastic_bags_used_per_year

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :