Les changements climatiques – Causes et conséquences

Cet article est le premier de deux articles qui porteront sur les changements climatiques. Le premier, explique, le plus clairement et simplement possible, comment la Terre régule sa température, et comment l’humain modifie depuis de nombreuses années sa régulation naturelle. Le deuxième article proposera des réponses aux « arguments » des climato-sceptiques. Mais avant cela, il faut bien comprendre comment fonctionne la régulation de la température terrestre.

L’effet de serre

La Terre est entourée d’une couche de gaz, l’atmosphère. La couche la plus proche du sol, la troposphère, est composée de 78% d’azote, 21% d’oxygène, 0,9% d’argon, et de 0.04% de dioxyde de carbone (CO2). Le 0.06% un mélange de tous les autres gaz présents dans l’atmosphère.

Lorsque les rayons du Soleil atteignent la Terre, une partie des rayons sont réfléchis, par exemple, par les nuages. Certaines couches de l’atmosphère réagissent à certaines longueurs d’onde particulières. La couche d’ozone (O3) absorbe les rayons UVC, mortels pour les plantes. D’autres molécules comme l’eau (H2O), le CO2, le méthane (CH4) et l’ozone (O3), absorbent l’énergie des rayons infrarouges, ce qui provoque un dégagement de chaleur dans l’atmosphère. Sans l’effet de serre, la température moyenne sur Terre serait de -18°C, plutôt que de +15°C.

Il est même possible de connaître la contribution de chacun des gaz à effet de serre (GES) sur l’augmentation de la température moyenne terrestre. Les différents gaz n’ont pas la même intensité de réchauffement. Pour faciliter les calculs et les comparaisons, on utilise le terme « équivalent CO2 » (éq. CO2). Par exemple, une molécule de CH4 a un éq. CO2 de 21, c’est-à-dire qu’une molécule de CH4 produit autant de réchauffement que 21 molécules de CO2.

Les changements climatiques - Les principaux GES et leurs caractéristiques

Il y a un lien direct entre la présence d’un GES dans l’atmosphère et sa contribution à l’augmentation de la température. Plus la concentration d’un gaz augmente, plus l’effet de serre est grand.

Les causes

La majorité des principaux GES sont présents naturellement dans l’atmosphère. On a un déséquilibre lorsqu’on dégage plus de GES que ce que la nature est capable d’absorber.

Les humains sont responsables de 4% des émissions annuelles de CO2 présents dans l’atmosphère, les 96% autres sont de source naturelle. Vous trouvez que 4% est bien peu, pourtant, en 55 ans (de 1960 à 2015) la concentration de CO2 est passée d’environ 315 à 400 parties par millions (ppm) dans l’atmosphère. On prédit que d’ici 2030, l’atmosphère contiendra plus de 445 ppm dans l’atmosphère.

Les changements climatiques - Moyenne mondiale des concentrations de GES

La source principale de gaz à effet de serre provient de la combustion des énergies fossiles : le charbon, le gaz naturel et les dérivés du pétrole. Il faut savoir que l’augmentation du CO2 est empirée par la perte de capteur potentiel comme les forêts. La destruction des forêts par le feu, afin de pratiquer la culture sur brûlis, et l’exploitation de la forêt tropicale pour son bois détruisent des capteurs de CO2. Si la destruction des forêts se passe en ce moment dans les zones tropicales, il ne faut pas oublier qu’elle a déjà été pratiquée en Europe et en Amérique il y a quelques siècles. Vous n’avez qu’à regarder autour de vous pour constater l’absence de forêts naturelles dans le Sud du Québec. La troisième source anthropique de CO2 est la fabrication du ciment.

Les changements climatiques - Émissions antropiques mondiales de CO2

Les conséquences

En augmentant la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, sa température augmente, entraînant diverses conséquences. La plupart de ces conséquences sont une réaction chimique ou physique de l’augmentation des températures. J’ai préparé une petite liste non exhaustive des conséquences de l’augmentation de l’effet de serre.

Les changements climatiques - Quelques cons.quences des changements climatiques

Les conséquences des changements climatiques affecteront toute la planète. Les graphiques suivants présentent différents scénarios. En rouge, le scénario où l’on continue d’émettre des GES sans se soucier de l’environnement. En bleu, si l’on agit pour limiter à moins de 2°C l’augmentation de la température moyenne.

Les changements climatiques - Évolution de la température et du niveau des eaux

Les solutions

Ce qui merveilleux avec les changements climatiques, c’est que l’on sait comment régler le problème. Puisque l’augmentation de l’effet de serre est causée par les sources anthropiques d’émission de gaz, il suffirait de les réduire grandement ou même les éliminer. Le gros problème, c’est la mise en œuvre de la solution.

Je ne vous parlerai pas des nombreux enjeux sociaux, économiques et politiques qui compliquent la diminution concrète des émissions de GES à l’échelle mondiale. Ce serai trop long, trop compliqué, et surtout, vous pouvez poser des actions même si le gouvernement n’est pas engagé.

Le Canada a signé et ratifié l’accord de Paris. L’objectif de cet accord est de «maintenir l’augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius et à mener des efforts encore plus poussés pour limiter l’augmentation de la température à 1,5 degré Celsius ». Le Canada s’est engagé à réduire de 30% les émissions de GES totales par rapport aux niveaux d’émissions de 2005. En 2014, le niveau d’émission de GES du Canada était de 732 mégatonnes (MT) d’éq. CO2, soit 2% en dessous du niveau de 2005. Malheureusement, les émissions sont présentent en augmentation au Canada. L’on peut se demander si l’objectif sera atteint.

Au niveau provincial, le gouvernement du Québec a de nombreuses cibles à plus ou moins long terme pour la réduction des gaz à effet de serre :

Les changements climatiques - Objectif de réduction des GES du Québec

Afin de faire un suivi et préciser ses actions, différents secteurs ont été identifiés.

Les changements climatiques - Tendance de réduction des GES

À l’exception du transport, les émissions de GES sont stables ou en baisse. C’est le transport routier qui contribue en plus grande partie aux émissions du secteur du transport. Au Québec, en 2016, on dénombrait 4 883 781 véhicules de promenade, une hausse de 4.1% en 5 ans. C’est 67 véhicules de promenade (automobile et camions légers) pour 100 habitants, 2 véhicules pour 3 habitants âgés de plus de 16 ans.

Si vous voulez passer à l’action pour lutter contre les changements climatiques, visez ce qui cause le plus d’émissions: les véhicules de promenades.

  1. Refuser – dites non à la voiture. Vendez votre (ou vos) voiture(s). Pour vos déplacements, mettez-vous aux transports actifs (marche, vélo, etc.), utilisez les transports collectifs (autobus, métro, taxi, etc.) ou utilisez un véhicule en partage (covoiturage, location de voiture, voiture communautaire, etc.);
  2. Réduire – réduisez le nombre de véhicules que vous possédez, leur taille, leur consommation d’essence, leur utilisation, leur utilisation en solo, etc. Combinez vos commissions pour éviter les va-et-vient inutiles. Favorisez les véhicules à faible consommation, hybrides ou électriques.

En plus de réduire les émissions de GES, il faut augmenter sa captation. Les forêts sont une façon naturelle de le faire. Faites pression auprès de votre municipalité pour qu’elle conserve ses milieux naturels restants et qu’elle reverdisse là où c’est possible. Faites des dons ou impliquez-vous auprès d’organismes de conservation de la nature.

La Terre a déjà subi des changements climatiques d’autres types. Par contre, les changements de températures n’ont jamais été aussi rapides que ce que l’on vit présentement. Même si l’on réussit à atteindre l’objectif de restreindre l’augmentation des températures moyennes à 1.5°C, les experts estiment qu’il faudra au moins 500 ans pour que le climat redevienne comme avant l’ère industrielle. Disons que… les changements climatiques seront un gros défi à surmonter pour la race humaine.

 


Bibliographie

Gouvernement du Canada. (2017, novembre 14). Réaliser un avenir durable: Stratégie fédérale de développement durable pour le Canada. Récupéré sur Gouvernement du Canada: http://fsds-sfdd.ca/index_fr.html#/fr/detail/all/goal:G01_fr

Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat. (2014). Changement climatique 2014 – Rapport de synthère – Résumé à l’intention des décideurs. Récupéré sur Intergovernmental Panel on Climate Change: http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/syr/AR5_SYR_FINAL_SPM_fr.pdf

Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. (2014, Octobre). Changements climatiques – Incidences, adaptation et vulnérabilité – Résumé à l’intention des décideurs. Récupéré sur Intergovernmental panel on climat change: http://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg2/ar5_wgII_spm_fr.pdf

Ministère du Développement durable, de l’Environnement et le la Lutte contre les changements climatiques. (2017, juillet). Bilan 2015-2016 du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Récupéré sur Ministère du Développement durable, de l’Environnement et le la Lutte contre les changements climatiques: http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/changementsclimatiques/bilan/bilanPACC-2015-2016.pdf

Olivier, M. (2015). Chimie de l’environnement. Longueuil: Lab Éditions.

Société de l’assurance automobile du Québec. (2017, juillet). Bilan 2016 Dossier statistique – Accidents, parc automobile, permis de conduire. Récupéré sur Société de l’assurance automobile du Québec: https://saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/espace-recherche/dossier-statistique-bilan-2016.pdf

 

2 réflexions sur “Les changements climatiques – Causes et conséquences

  1. Pingback: Les cinq grandes menaces environnementales | Une habitude à la fois

  2. Pingback: Les changements climatiques – Réponses aux climatosceptiques | Une habitude à la fois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s