Général

Petit mot pour 2020

J’ai l’impression qu’au cours des 10 dernières années, nous avons de plus en plus pris conscience des problèmes environnementaux et des changements climatiques, notamment parce qu’ils se sont faits plus concrets (inondations, feux de forêts, sécheresse, vortex polaire, etc.). La question n’est plus de savoir si les changements climatiques existent, mais si nous serons capables de les limiter.

Pour ce faire, nous devons tous participer, et à différents niveaux. Sur le plan personnel, au bureau, à l’école, dans la collectivité et tous les paliers de gouvernement. Pour 2020, je vous propose d’essayer ma petite marche à suivre pour favoriser la transmission d’habitudes écologiques à d’autres, sans faire rouler les yeux.

NE PAS LES FAIRE SENTIR MAL

C’est la meilleure façon de les faire camper dans leur position. Personne n’aime se faire dire qu’il est un monstre-pollueur-destructeur-de-la-planète. C’est une approche que certains ont, et qui selon moi, est contreproductive. C’est normal que les personnes insultées ne veuillent pas entendre parler d’environnement par la suite.

Prêchez par l’exemple.

N’ayez pas peur d’être la/le « weird grano écolo ». Les personnes autour de vous vont voir que ce n’est pas si difficile d’avoir de bonnes habitudes environnementales. Ils vous poseront probablement des questions. C’est à ce moment que vous parlez des bienfaits de vos habitudes sur votre planète, toujours en gardant la règle numéro 1 en tête.

Parler positivement d’environnement

On entend assez de mauvaises nouvelles et de catastrophes (encore une fois, ne vous demandez pas pourquoi la plupart des gens n’aiment pas en entendre parler). Parlez des solutions plutôt que des problèmes. Connaissez les bienfaits de vos habitudes, informez-vous des nouvelles technologies, des bienfaits économiques et sociaux de mesures environnementales. Honnêtement, la plupart des gens sont indifférents de la disparition de telle ou telle espèce animale, mais si protéger son habitat peut éviter des inondations chez eux, ils seront plus attentifs.

Soyez patient. Si adopter une nouvelle habitude prend environ 40 jours, changer les mentalités prend entre des années à quelques générations. Donc, malgré l’urgence climatique, prenez le temps de parler d’environnement en suivant mon approche positive, et vous verrez, on vous écoutera beaucoup plus.

Sur ce, bonne année à tous! On a besoin de vous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :